31 décembre 2006

Lascaux en attendant Bilal

imaginez qu'un type talentueux comme Bilal vienne s'amuser sur Second Lifeou d'autresen attendant, j'ai visité les "Lascaux Caves", une libre interprétation sur thème de grottes ornées de peintures préhistoriquesgrâce à la lecture d'un article de Yoald Penokea, photographe de Second Life     ma prochaine visite sera Acropolis, sur les conseils de Wangxiang Tuxing
Posté par Gigianni à 13:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

28 décembre 2006

Fanny, avec ton prénom à aimer un marin, pourquoi attachais-tu le tien

        Avais-tu peur que l’oiseau ne couche dans un autre lit ? Les liens que tu aurais dû tricoter n’étaient-ils pas sortis de tes doigts ? Crois-tu que ton homme aurait filé boire l’oubli de ton visage et de ta peau dans la couleur des alcools de comptoir ? Il n’aurait jamais pris un bateau en tous cas, les hommes de ma famille ne quittaient pas la pierre ni la terre qu’ils façonnaient à leur façon. Maintenant, peut être qu'ils partiraient, rien n’est plus aussi attachant. On quitte, on laisse plus... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 20:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 décembre 2006

John sifflait cet air en marchant dans la rue, la fille encore accrochée à son bras

      Pourquoi John siffait-il cet air en marchant dans la rue, la fille encore accrochée à son bras. Il savait que c’était un air de jazz appris par cœur pour épater un ami. Mais le nom de l’ami, le nom du morceau et la raison pour laquelle ce truc s’imposait malgré lui à ses lèvres ne franchissaient pas la barrière de brume qui enfermait sa cervelle malade. Charlie Parker, mais le nom du morceau ? Et pourquoi ce Charlie, il aurait pu siffler un air de Charlie Christian ou Charlie Mingus, plus en rapport avec... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 21:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
22 décembre 2006

une échappée de fin d'année sur Second Life

John est Gianni Biziou sur Second Life   Je n'ai pas résisté longtemps à la nouvelle destination à la mode pour les voyages,Nessy m'a convaincu d'aller faire un tour sur Second Life pour prendre un peu de couleur     Gianni Biziou sur la plage du "007 Casino Royale" sur l'île Desire !Si vous voulez me trouver, sachez que j'ai pris mon petit nom, Gianni, et Biziou comme nom de famille   
Posté par Gigianni à 16:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 décembre 2006

Le moins qu’on pouvait demander à une sculpture, c’est de ne pas bouger

Mai 1956 le 12 La critique est une chose sublime. Elle est digne seulement des génies. Le seul homme qui pouvait écrire un pamphlet sur la critique, c’était moi, parce que je suis l’inventeur de la méthode paranoïa-critique. Et je l’ai fait. Mais là encore, comme pour ce journal, comme pour ma Vie secrète, je n’ai pas tout dit, et j’ai pris soin de garder en réserve des pommes pourries grenades explosives et si, par exemple, on me demande quel est l’être le plus médiocre qui ait jamais exosté, je dirais Christian Zervos.... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 19:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 décembre 2006

balade dans les signes du temps

mystères gravés                        force des mers oubliées                         pleure pas      petite tête   sourit !      t'as un gros nez      biscornu et joufflu rigolard         une tête de poisson      chevelue   Winnie l'ourson ... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 17:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 décembre 2006

putain de livre

La médecine fait des miracles. Tenez ces petites pilules, blanches et rouges, ça va vous soulager. Il faut les prendre dès les débuts de la douleur, sinon … Sinon, quoi, ça s’inscrit dans un coin du cerveau en mémoire et ça refuse de s’effacer ? Oui, quelque chose comme ça. Je les prends ses pilules au toubib. Au moins je ferais plaisir à quelqu’un. J’y crois pas, moi, à ses miracles. Ni à rien d’ailleurs. J’aurais pas dû sortir ce livre de l’étagère. Il était bien, là, couvert de poussière. Maintenant je la respire cette... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2006

alors danse

       alors danse, dansons si tel est ton désirj’y prendrais mon plaisirviens je t’attrappe fuyons sur la piste tourne moi tourne toiet secouons les étoilesdemain il en pleuvra sur nousje te prends par un bras accroche mon épaulelisse ta peau sur la mienne inspire mon haleineque nos sueurs se mêlentque se choquent nos frontsje retiens ton souffle et insuffle à ta peinela langueur de mes mauxretiens les tiens et vas-tu te taireenfin et mes pieds sur tes pieds je t’atteins je t’enterreque je prenne la nuque que je... [Lire la suite]
Posté par Gigianni à 23:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
03 décembre 2006

loup soulevé

      empressé d'être pris, le loupà peine un moment soulevéfixe un des songes sur la toileune impression en arc-en-cielpar deux mots qui accrochent ses voilesentre flancs, piment rouge et mielson langage doublement dévoiléd'une image ébauchée, le founait rire, orgueil et vanité   
Posté par Gigianni à 17:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]